Le fauteuil roulant du 21e siècle

Le fauteuil roulant capable de gravir les escaliers

 

Thomas Gemperle, co-créateur de Scewo AG, est au comble du bonheur et laisse éclater sa joie au grand jour. En plus du prix d’une valeur totale de 30‘000 francs, le lauréat de l’IFASinnovation Challenge 2018 est assuré d’attirer encore davantage l’attention. En effet, le prix va de pair avec le tournage de publicités et la parution d’articles dans la presse, sans oublier un emplacement au salon IFAS 2020. «Faire rimer agilité et fauteuil roulant», explique Thomas Gemperle, «telle fut la motivation qui a présidé au développement de ce fauteuil roulant électrique». Les créateurs de Scewo ont conjugué les technologies de pointe avec un design dernier cri pour permettre à toutes les personnes concernées de vivre une vie sans obstacles ni entraves. Ce qui différencie le «Bro» – c’est ainsi que le fauteuil roulant a été baptisé par l’équipe de développement – de ses homologues, c’est sa capacité à gravir les escaliers et à franchir facilement d’autres obstacles. Et ce, d’une simple pression de bouton. Grâce à sa taille compacte, le Bro a besoin de peu de place, il tourne sur place et possède même un mode «lift» (levage) qui permet à la personne de se hisser à la hauteur des yeux par exemple lorsqu’elle va boire un verre avec des amis dans un bar. «Le fauteuil est à propulsion électrique et peut parcourir jusqu’à 25 kilomètres», explique T. Gemperle.

180918_MK_Scewo_grey_blue.png

Rester agile, même en fauteuil roulant. Pour concevoir ce fauteuil roulant de nouvelle génération, les créateurs de Scewo ont associé les technologies de pointe avec un design dernier cri, afin que toutes les personnes concernées puissent vivre une vie sans obstacles ni entraves. Que peut faire le fauteuil roulant de Scewo que les autres fauteuils ne peuvent pas? Le modèle de la start-up Scewo est capable de gravir les escaliers et de franchir les obstacles. Pour ce faire, il suffit d’appuyer sur un bouton, et deux chenilles sortent de leur logement pour permettre au fauteuil de grimper et descendre les marches en toute sécurité. Et lorsqu’il est sur un sol plat, le fauteuil roulant se déplace sur deux grandes roues. Le design est sobre, minimaliste et fonctionnel. Grâce à ses dimensions compactes, le Scewo passe toutes les portes de taille standard et nécessite peu de place, car il est capable de tourner sur place. Le fauteuil roulant du 21e siècle intègre même un mode «lift» (levage) qui permet à la personne de se hisser à la hauteur des yeux par exemple lorsqu’elle va boire un verre avec des amis dans un bar.

Pour en savoir plus, cliquez ici :

www.scewo.ch