Retour à la page d'accueil

De nouvelles touches de couleur dans le secteur de la santé

Scewo, Derma2go et Exploris: ainsi se nomment les trois start-ups finalistes qui se sont partagé le prix du jury et le prix du public lors du premier IFASinnovation Challenge: le fauteuil roulant du 21e siècle, une plateforme Internet pour la dermatologie et un logiciel qui contribue à prévenir l’infarctus du myocarde grâce à l'intelligence artificielle. Les lauréats ont été primés le 25 octobre dans le cadre du salon de la santé IFAS.

 

Texte: Paolo D’Avino

 

Cosanum aime travailler avec les couleurs. Le logisticien au service de la santé connaît leur pouvoir et n’a de cesse d’utiliser et de distiller des touches de couleur avec audace et habileté. Le violet est la couleur de l’entreprise. Ainsi, la couleur du stand de Cosanum au salon spécialisé du marché de la santé 2018 (IFAS) ne se contente pas d’attirer tous les regards: elle permet de se démarquer nettement des autres exposants. Avec l’IFASinnovation Challenge 2018, Bruno Schefer, headcoach de Cosanum, a créé une touche de couleur d’une tout autre nature. Ce challenge s’adressait aux start-ups de la santé, qui entendent prendre pied sur le marché suisse de la santé, que ce soit à travers leurs idées avant-gardistes, un service hors pair ou un produit innovant. La remise des prix à l’occasion du salon spécialisé constitue l’apogée et l’aboutissement ultime de cette nouvelle plateforme qui a fait ses premiers pas il y a environ un an.

De nouvelles impulsions

 

L’innovation est le moteur de l’économie, estime Nik Hartmann, qui présente la cérémonie de remise des prix. Il rappelle que la désignation ce jour-là des meilleures start-ups parmi 14 jeunes pousses, avec remise d’un prix du jury et d’un prix du public à la clé, est à porter au crédit de Bruno Schefer. Avec l’IFASinnovation Challenge, sa dernière initiative en date, c’est lui qui a rendu possible cet événement, observe le célèbre animateur de la télévision suisse. «Nous investissons dans les hommes et les entreprises, car nous avons besoin d'impulsions nouvelles, y compris dans le secteur de la santé», a souligné Bruno Schefer lors du discours élogieux qu’il a prononcé pour la remise des prix du premier IFASinnovation Challenge. En tant qu’entrepreneur et headcoach, il sait combien il est difficile pour une jeune entreprise d’obtenir l’attention nécessaire. C’est pour cette raison que le logisticien suisse au service de la santé s’est associé avec l’organisateur du salon IFAS et Swiss Healthcare Startups, une association à but non lucratif qui aide les jeunes entreprises. «L’avenir appartient aux start-ups. Peut-être bien que ce qui est lancé aujourd’hui sera la norme de demain», ajoute Bruno Schefer.

 

And the winner is ...

 

Le public ne tient plus en place après le discours de Bruno Schefer. Il exulte, applaudit pour encourager les trois finalistes et attend avec impatience de savoir qui du trio Scewo, Derma2go et Exploris va remporter le prix du jury et du public. Mais avant cela, chaque finaliste se voit une nouvelle fois offrir l’occasion de faire sa propre publicité lors d’une courte séquence de présentation. Nik Hartmann appelle sur scène Gieri Cathomas, le représentant du jury de l’IFASinnovation Challenge, composé de onze professionnels. Dans sa main se trouve l’enveloppe renfermant le résultat ô combien attendu. Et le lauréat de la première édition est … le fauteuil roulant du 21e siècle! «Scewo a dignement remporté le prix du jury. C’est la start-up qui a le mieux rempli tous les critères évalués», explique G. Cathomas de Swiss Healthcare Startups (SHS), avant de renchérir que les 14 autres nominés auraient aussi mérité de remporter une distinction. Désigner les meilleurs candidats parmi tant de dossiers de qualité n’a pas été chose aisée d’après G. Cathomas. Et l’attribution du prix n’est pas encore une garantie que le service ou le produit sera à maturité pour entrer sur le marché. Ce qui est décisif, c’est comment les start-ups vont se développer par la suite. À ses yeux, le challenge et le prix décerné viennent simplement donner un nouveau coup de pouce à cette évolution.

 

Le fauteuil roulant capable de gravir les escaliers

 

Thomas Gemperle, co-créateur de Scewo AG, est au comble du bonheur et laisse éclater sa joie au grand jour. En plus du prix d’une valeur totale de 30‘000 francs, le lauréat de l’IFASinnovation Challenge 2018 est assuré d’attirer encore davantage l’attention. En effet, le prix va de pair avec le tournage de publicités et la parution d’articles dans la presse, sans oublier un emplacement au salon IFAS 2020. «Faire rimer agilité et fauteuil roulant», explique Thomas Gemperle, «telle fut la motivation qui a présidé au développement de ce fauteuil roulant électrique». Les créateurs de Scewo ont conjugué les technologies de pointe avec un design dernier cri pour permettre à toutes les personnes concernées de vivre une vie sans obstacles ni entraves. Ce qui différencie le «Bro» – c’est ainsi que le fauteuil roulant a été baptisé par l’équipe de développement – de ses homologues, c’est sa capacité à gravir les escaliers et à franchir facilement d’autres obstacles. Et ce, d’une simple pression de bouton. Grâce à sa taille compacte, le Bro a besoin de peu de place, il tourne sur place et possède même un mode «lift» (levage) qui permet à la personne de se hisser à la hauteur des yeux par exemple lorsqu’elle va boire un verre avec des amis dans un bar. «Le fauteuil est à propulsion électrique et peut parcourir jusqu’à 25 kilomètres», explique T. Gemperle.

Derma2go décroche le prix du public

 

Nik Hartmann est lui aussi enchanté par les présentations des trois finalistes. Il demande à Christian Greis, de Derma2Go, d’où lui viennent cette appétence au risque et cette farouche volonté d’avancer, d’autant plus quand on travaille déjà bien plus de 50 heures par semaine en tant que dermatologue. «C’est d’abord une question de foi dans le produit, et puis il faut une bonne dose de ténacité pour garder le cap», souligne C. Greis. Derma2Go est le vainqueur du prix du public. La jeune entreprise s’emploie actuellement à mettre en place un réseau de télé-dermatologie. Le créateur Christian Greis, médecin de son état, explique ainsi le processus de consultation: «Les patients téléchargent leurs photos sur notre plateforme et obtiennent une réponse à leurs questions par des dermatologues spécialisés. En semaine, le spécialiste répond en moins de 24 heures sous la forme d’une évaluation médicale et d’une recommandation thérapeutique, ou avec une demande de précisions.» Pour cette fonction de mise en relation, l’entreprise touche une redevance de la part des dermatologues participants. «Nous voulons atteindre deux tiers des dermatologues», ajoute C. Greis, avant de se voir remettre le prix des mains de René Schefer, Chairman Family Board cosaNetwork de Cosanum.

65 candidatures reçues

 

«Cosanum mise sur de nouvelles touches de couleur et les start-ups sont le miroir de la capacité d’innovation d’une place économique», estime Bruno Schefer. Selon lui, de nouveaux processus de travail et défis attendent la vieille économie, et on se doit d’y être préparé, y compris lorsqu’on est une entreprise bien établie. Les lauréats du prix du public et du jury ne sont pas les seuls à rêver de jouer dans la cour des grands, tous les autres participants partagent cette ambition. «On assiste à une prodigieuse alchimie entre l’intelligence des idées et la fulgurance des esprits.» À travers l’IFASinnovation Challenge, Bruno Schefer a trouvé la formule pour offrir aux start-ups une plateforme de promotion leur permettant de renforcer leur degré de notoriété. Pour en arriver là, Cosanum a convié 24 jeunes entrepreneurs à une présélection pour présenter leur vision devant un jury de onze personnes. «Nous avons reçu 65 candidatures», déclare Bruno Schefer. 24 start-ups sont arrivées jusqu’au stade du «live-pitch». À la fin, ce sont 14 participants qui ont eu la chance de présenter leurs idées, leurs services et leurs produits au public du salon IFAS pendant quatre jours. Un monde haut en couleur. Comme l’aiment Cosanum et Bruno Schefer.

Box des trois finalistes

 

Lauréat du prix du jury:

Scewo AG – Le fauteuil roulant du 21e siècle

 

Rester agile, même en fauteuil roulant. Pour concevoir ce fauteuil roulant de nouvelle génération, les créateurs de Scewo ont associé les technologies de pointe avec un design dernier cri, afin que toutes les personnes concernées puissent vivre une vie sans obstacles ni entraves. Que peut faire le fauteuil roulant de Scewo que les autres fauteuils ne peuvent pas? Le modèle de la start-up Scewo est capable de gravir les escaliers et de franchir les obstacles. Pour ce faire, il suffit d’appuyer sur un bouton, et deux chenilles sortent de leur logement pour permettre au fauteuil de grimper et descendre les marches en toute sécurité. Et lorsqu’il est sur un sol plat, le fauteuil roulant se déplace sur deux grandes roues. Le design est sobre, minimaliste et fonctionnel. Grâce à ses dimensions compactes, le Scewo passe toutes les portes de taille standard et nécessite peu de place, car il est capable de tourner sur place. Le fauteuil roulant du 21e siècle intègre même un mode «lift» (levage) qui permet à la personne de se hisser à la hauteur des yeux par exemple lorsqu’elle va boire un verre avec des amis dans un bar.

 

www.scewo.ch

Lauréat du prix du public

derma2go AG – La dermatologie en ligne

 

derma2go, c’est la consultation dermatologique en un clic. Initialement, l’entreprise a été créée pour accroître l’efficacité et la satisfaction des patients dans le secteur de la dermatologie ambulatoire. Entre-temps, plusieurs dermatologues, médecins-chefs et spécialistes informatiques sont venus grossir les rangs de l’équipe, pour donner naissance à un réseau en ligne qui met en relation les patients et un dermatologue de confiance. Le processus de télé-dermatologie se déroule en trois étapes pour les patients: faire la demande, télécharger les photos et remplir un questionnaire. Le dermatologue répond dans les 24 heures. Les avantages – un gain de temps substantiel tant pour les patients que pour le dermatologue – sont évidents. Les concepteurs espèrent que ce marché est en phase de croissance. Aujourd’hui, le patient paie 75 francs pour utiliser ce service. Une petite partie revient à la plateforme en ligne, la majeure partie aux dermatologues.

 

www.derma2go.com

3e finaliste

Exploris Health AG – Diagnostic précoce des sténoses

 

Comment alléger le travail du personnel médical à l’avenir? Avec l’intelligence artificielle. Telle est la conviction de Peter Ruff, CEO et créateur de la start-up Exploris. «L’intelligence artificielle permet non seulement d’alléger la charge de travail du personnel, mais peut aussi compléter la prestation médicale.» Peter Ruff et son équipe ont mis au point un «Cardioexplorer» qui aide les médecins traitants et les cardiologues, mais aussi les patients à diagnostiquer des rétrécissements à risque des coronaires (sténoses). Les modèles de données et l’apprentissage automatique servent de base au diagnostic et au traitement. À ce jour, il n’existe pas encore de test simple, non invasif et économique capable de détecter ou d’exclure de manière fiable une sténose. Exploris en revanche a su démontrer la fiabilité du diagnostic précoce effectué par le Cardioexplorer lors de trois études cliniques. Son utilisation va changer le quotidien des hôpitaux. Une simple prise de sang et la réponse à un bref questionnaire suffisent à obtenir dans les 24–48 heures une évaluation du risque en présence d’un rétrécissement dangereux des artères coronaires.

 

www.exploris.info

Partenaires de l‘IFASinnovation

L’IFASinnovation est née sur l’initiative de Cosanum, en collaboration avec l’IFAS,

le salon du marché Suisse de la santé et de Swiss Healthcare StartUps.

credit_suisse_sn_bw_fo_100mm.png

Sponsor

181003_LE_Cerebral_Logo.png

Charity Partner